Hello

Hello

Hey, bienvenue sur mon vlogue de voyages. Je documente mes aventures en présentant mes incontournables. J'espère que tu passeras un bon séjour!

Eyjafjallajökull, 8 ans après

En avril 2010, me voici arrivé en Islande. Presque le seul à débarquer de l’avion pendant que tous les autres touristes essaient de fuir l’île. Je me suis dirigé à l’hôtel Óðinsvé pour aller porter mes bagages et ensuite reprendre la route vers le volcan. J’étais ici juste pour cela, alors GO!

Une fois arrivé sur place, un feeling étrange m’habita, de l’émerveillement et de la désolation. C’était la première fois que je pouvais admirer un volcan en éruption, mais de voir les habitants pris avec le problème de la cendre… OK, je vous explique. Au Québec, on reçoit de la neige sur la tête pendant l’hiver, un nuage de cendres qui tombe ça peut se ressembler, mais c’est plutôt comme de la poussière vitreuse ou une tempête de sable. En gros, nous la neige elle va fondre! Pour eux la cendre, c’est une autre histoire, elle ne va pas partir toute seule au printemps. Alors les Islandais doivent la balayer, la pelleter… Avec un masque!

Un petit tour au volcan islandais

glacier solheimajokull

Bien sûr, j’étais encore trop loin de l’action. Je devais me rapprocher. J’ai débuté par une excursion sur le glacier Sólheimajökull et aussi par le sentier en arrière de la chute de Skógafoss.

Quelques attraits sous les cendres volcaniques

Les attraits touristiques comme la chute de Skógafoss et le glacier Sólheimajökull étaient recouvert de cendres. Normalement, il y a un bleu étincelant qui rejailli du glacier, mais là je me croyais presque sur les terres du Mordor. Ce qui marquait aussi, c’était de ne voir presque aucun touriste sur ces lieux habituellement remplis.

glacier-solheimajokull-2  skogafoss-volcano

Un peu plus loin dans le Golden Circle, la cendre y était beaucoup moins présente. Par contre, le panache de fumée bloquait le soleil.

gullfoss waterfalls

La chute de Gullfoss

geysir jeyser

Geysir

Le lendemain, je suis aller plonger à Silfra. Étant donné l’éruption et les mouvements sismiques, je n’étais pas certain de vouloir m’aventurer dans la faille de Silfra, mais comme j’avais déjà visité un tunnel volcanique en avant-midi, pourquoi pas! Si j’allais voir des ballounes, j’allais me grouiller à sortir par contre je vous le jure.

plongee-silfra

Bon, c’était assez près! Je n’ai pas besoin d’y toucher non plus. 🙂 Alors voici le volcan qui a tant donné de mal aux journalistes de la planète : Eyjafjallajökull. Il est difficile à prononcer, d’accord, mais c’est sûrement l’un des mots islandais le plus facile hahaha!

volcano eyjafjallajokull iceland

En conclusion, si un jour il te prend une envie folle d’aller voir quelque chose, et bien vas-y! Se sont ces expériences folles qui nourrissent la vie 🙂

Partagez les Vertigineux
tommyferly

Basé au Québec, Canada, Les Vertigineux c'est un blogue par Tommy Ferlatte. À travers ses aventures et ses expériences, Tommy explore le monde et il nous présente ses incontournables.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Entrez vos mots-clés et appuyez sur Entrée.